Publié par : Ann & Stéphane | 12 mars 2014

08 au 12.03.2014 – Sydney.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Samedi  08.

14.30 heures … nous avons pris possession de notre studio situé en plein centre ville, au 12è étage de  la Tour « Oaks » qui comporte 28 étages. Très sympa, fonctionnel, moderne et  bien équipé. Evidemment, c’est par la suite  que l’on en découvre tous les défauts : la kitchenette est mal conçue et surtout trop petite, l’air conditionné est totalement déficient et surtout, surtout,  nous avons droit à un « pouet » de camion environ toutes les 3 à 4 minutes !! Faites le compte sur une journée …

Notre chambre donne sur la voie ferrée qui disparaît à notre hauteur, sous un énorme parking de voitures ! A chaque entrée ou sortie du « tunnel », les trains donnent un coup de klaxon …de 6 heures du matin à minuit !

Vol d’une heure et demi  sur « Qantas » aussi agréable qu’à l’aller en raison d’un avion « aéré » … Mon Dieu comme on voudrait cela à chaque voyage!

Avec ses quatre millions et demi d’âmes, « Sydney » est une mégalopole asiatique … Mais qu’est-ce que je raconte !!! « Sydney » est une ville australienne et ce n’est pas parce qu’elle comporte en son sein, un « Chinatown » ou un « Chinese Garden » qu’elle est pour autant située dans le Sud-est asiatique. Et pourtant … en la visitant, il m’est arrivé de penser que peut-être, il faudrait songer à corriger les manuels de géographie qui font de l’Australie, un continent indépendant …

Comme toutes les mégalopoles, les gratte-ciels sont légion au point que certaines rues demeurent perpétuellement dans l’ombre ! Perso, je n’aimerais pas y vivre tant j’ai  l’impression d’étouffer mais je suppose que ce sentiment se dissipera petit à petit.

Cette ville m’effraie par bien des aspects et en particulier, par cette vision de « masses » en perpétuel  mouvement. « L’individu » n’y a pas sa place et c’est un sentiment que je n’ai connu nulle part ailleurs … bonjour, l’Asie !

Dimanche 09.

A tous les amoureux de « Sydney » déjà prêts à me bondir à la gorge et à me couvrir d’injures parce que j’ai osé traiter leur ville fétiche de « mégalopole asiatique » … je leur dis « sorry » ! Il est vrai qu’une nouvelle ballade dans la ville, m’a fait découvrir les limites de « Chinatown » …

« Masses perpétuellement en mouvement » … ok, ok, il y avait nettement moins de monde dans les rues aujourd’hui … disons que hier, ils étaient deux millions et demi à déambuler et aujourd’hui, seulement un million !

Je reconnais – à contrecœur sans doute – mais « Sydney »  est une jolie ville pleine d’animation  et de  superbes édifices.  Voilà … je suis pardonné ? Je peux continuer à écrire ? Vous ne m’en voulez plus ?

Fin de journée, tout début de soirée … le moment idéal pour aller piquer une tête dans la piscine de l’hôtel, en toute discrétion.  Enfin … c’est que je pensais lorsque nous avons, Ann et votre serviteur, été inspecter les lieux.  Mais comme de bien entendu, lorsque nous y sommes retournés en maillot de bain … la piscine n’était plus déserte du tout !

Toujours délicat de se retrouver en maillot de bain dans l’ascenseur en présence d’une jolie fille même aussi dévêtue que vous parce qu’elle court retrouver son petit copain …

Fantasmer pas les copains, il n’y avait personne d’autre dans l’ascenseur  … par contre, il est vrai qu’avec les chaleurs que nous connaissons, les filles se promènent  très peu vêtues … la grande mode ici à « Sydney », est le short ultra court.

Notre hôtel dispose également d’une salle de musculature mais après quelques tâtonnements, nous avons vite compris que cela n’était pas fait pour nos vieux os ! Quant à la « salle de jeux » … comme je n’y ai pas trouvé d’autres G.E. (Grands Enfants) pour jouer à cowboys et indiens avec moi, nous n’avons pas insisté non plus.

Lundi  10.

Vous ayant évoqué la mode du « short ultra court », j’ai voulu en prendre une photo, ce matin … plus le moindre petit short à l’horizon !! Nous sommes évidemment lundi  et en semaine … on ne batifole pas, semble-t-il !

Profitant de notre journée, nous avons pris le ferry pour traverser la baie … direction : la superbe plage de « Manly ».  Déjà en semaine, il y a foule … aussi je n’ose imaginer ce que cela doit être le week-end !

Moi qui d’ordinaire, déteste la plage, je me suis laissé prendre au jeu avec pour résultat des courses, de me voir transformé en écrevisse. Enfin, je sortirai couvert les prochains jours et tout rentrera bien vite dans l’ordre … du moins, I hope. Tragique espérance bien évidemment …

Pour notre retour sur « Sydney », Ann s’était arrangée une fois de plus, pour bien se positionner dans la file d’attente et ainsi pouvoir profiter des meilleures places sur l’avant. Si à l’aller, c’était parfait … au retour, perdant de vue que le bateau comportait 2 avants, nous nous sommes trouvés idéalement assis … sur l’arrière du bateau !!

Mardi  11.

Remonter le fleuve avec un ferry … une excellente idée à ne réaliser cependant qu’avec modération !  La ballade est superbe mais à aucun arrêt, il ne nous est venu l’envie d’en descendre pour aller se promener. Aussi, une fois arrivés au terminus de « Parramatta », nous sommes restés à bord et retour à la case départ.

Le fleuve abrite des centaines de bateaux dont la grande majorité est au mouillage en l’attente de leur propriétaire absent.  C’est toujours un spectacle un peu désolant que ces bateaux tirant sur leur mouillage que rien d’autre que la houle créée par le passage des ferrys, ne vient perturber.

De superbes propriétés bordent le fleuve mais le charme est nettement plus discret qu’à « Brisbane » et un trafic commercial un peu trop intensif sur le fleuve, est à déplorer.

Le soir, nous étions invités chez mon cousin germain, Jan, qui s’est installé avec son épouse néozélandaise, Ruth,  dans les faubourgs de « Sydney »  il y a une quinzaine d’années. Soirée très sympa en présence de leur charmante fille, Lucy.

Mercredi  12.

Il est temps que notre petite ballade s’achève … être continuellement sur les routes ou arpenter inlassablement  les rues commencent sérieusement à me lasser. J’ai un impératif besoin de me poser et d’observer  la vie s’agiter autour de moi … « château vieux » comme dirait Pierre Mondy dans le film « Mais où est donc passé la 7è compagnie ».

Il est certain que je regretterai l’extraordinaire animation de « Sydney » car il faut bien reconnaître que la « marina de Bundaberg » en est aux antipodes …

Profitant d’une journée « flâneries en ville », je suis monté en haut de « Sydney Tower » qui culmine à 309 mètres. A cette hauteur, la vue est imprenable …

Question « bonnes nouvelles », nous venons d’apprendre que Dave, notre technicien KVH, sera en vacances du 14 au 31 mars et que bien entendu, il ne disposera pas du temps nécessaire pour réaliser notre connexion satellitaire avant de partir !

A ce stade, nous avons donc décidé de renoncer à notre connexion … ce qui implique de facto, que nous ne comptons pas payer toute éventuelle facture qui pourrait nous être adressée ! Ceci nous promet donc quelques plaisirs en perspective …

Nous avons essayé de nous connecter à Canal+ lorsque nous étions à « Papeete » c’est-à-dire  en juin 2013 ! Nous avons relancé activement le problème lorsque nous sommes arrivés en octobre 2013 en « Nouvelle-Calédonie » et nous avons pensé toucher au but lorsque nous avons basé le bateau à la « marina de Bundaberg » en novembre 2013.

Nous sommes le 12 mars (jour de mon anniversaire) et on nous annonce que le technicien ne saura passer à bord qu’après le 1er avril … si seulement c’était un poisson d’avril ! Le problème réside que le 14 avril, « S.A.S.³ » est sorti de l’eau pendant 15 jours pour carénage (nous ne pourrons en principe pas rester à bord durant cette période !) et qu’ensuite, nous reprenons le large pour remonter vers le Nord.

La couverture satellitaire de Canal+ ne s’étend pas vers le Nord et personne n’est en mesure de nous préciser jusqu’où nous serons en mesure de capter le satellite. Voilà qui explique notre position de mettre fin au petit jeu en lequel KVH se complaît depuis des mois. Entre-temps, nous avons payé 6 mois d’abonnement à Canal+ pour des prunes …

Pour fêter mon anniversaire, nous allons dîner chez Mac Do car là je suis certain de retrouver une nourriture que mon estomac reconnaîtra facilement ! J’en profite pour signaler que « Sydney » reste très animé le soir avec encore beaucoup de magasins ouverts … quelle différence avec « Melbourne » !

Demain, nous prenons l’avion pour « Bundaberg ».

 

Publicités

Responses

  1. Ouah, on a les mêmes photos

  2. Bonjour Anne, bonjour Stéphane. Depuis Paris, je me délecte de la lecture de vos périgrinations et me réjouis de toutes ces belles choses qui vous arrivent (notamment la naissance de votre petit fils). A partir de fin avril, je vais suivre vos traces, via Tonga et Nouvelle Calédonie, puis Brisbane ou Darwin, Catherine me retrouvant en Australie. Avez-vous examiné la possibilité de naviguer de Brisbane à Darwin, à l’intérieur de la Grande barrière ? je serais heureux d’échanger avec vous sur le sujet. J’ai égaré la carte qui porte votre adresse mail. Peut-être pouvez-vous me la rappeler grâce à ma propre adresse, que je rappelle ci-dessous. Bon vent.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :