Publié par : Ann & Stéphane | 28 novembre 2010

Notre vie à La Rochelle

28.11.10 – La Rochelle

Si nous cherchions la publicité, nous aurions fait fort ! Imaginez un marathon (42 km en boucle) de 10.000 marathoniens qui passent inlassablement à l’aplomb de notre bateau. Va falloir que je négocie avec le chantier Garcia des droits de pub … Déjà depuis que nous sommes à La Rochelle, j’en viens certains jours à penser que les Français sont les nouveaux Japonais de ce siècle !! Jamais vu autant d’appareils photos mitrailler notre bateau ! Mais que deviennent toutes ces photos ? Voilà une question à laquelle je serais curieux d’avoir une réponse.

Pas de quoi se plaindre allez vous me dire mais quand même … Nous en sommes déjà aux admirateurs qui à 3 h du matin viennent chanter «  Mon beau bateau, mon beau bateau … » sous nos balcons ! Quand ils ne viennent pas carrément s’installer dans notre cockpit !

Sommes-nous heureux de notre bateau ? Nous n’oserions plus vous dire le contraire avec tous les commentaires flatteurs que nous entendons  … Mais plus sérieusement, comment pourrions-nous ne pas être super heureux dès lors que S.A.S.³ a été façonné selon nos rêves par de véritables artisans qui y ont mis tout leur cœur.

Que faisons-nous de nos journées ?  Comme tous les retraités du monde, nous n’avons pas une seconde à nous ! Quand nous n’avons pas la visite d’un corps de métier ou l’autre pour une ultime « mise au point »,  que nous ne sommes pas occupés à des travaux de maintenance ou d’entretien du bateau, que nous ne sommes pas en course pour trouver l’objet qui nous manque encore, que nous n’essayons pas résoudre de l’un ou l’autre petit problème ou de comprendre le maniement de l’un ou l’autre appareil, nous essayons de nous maintenir en forme en faisant de la marche à pied ou du vélo.

L’autre jour, nous avons fait La Rochelle – St Martin de Ré à vélo : 42 km de montées, de plats et de descentes, de chemins de traverse qui ne mènent nulle part … Si nous sommes partis avec un grand et beau soleil, nous étions à 3 km du Port de St Martin de Ré qu’il a commencé à pleuvoir pour ne plus s’arrêter ! Le retour fut mémorable : « Plus jamais » était le seul mot que nous avions à l’esprit ! Mais bon, après un petit apéro requinquant nous avions déjà oublié !

Faire les courses d’approvisionnement constitue également une « opération » en soi ! Avec nos seuls vélos pliables, déjà trouver la grande surface qui par définition est loin du centre ville, relève parfois de la gageure. Pour 1 km à vol d’oiseau, il nous faut généralement parcourir 4 km à l’aller et  5 km au retour … C’est qu’à vélo il nous est interdit d’emprunter les autoroutes et déconseillé de prendre les voies rapides. De surcroît, la signalisation routière n’est pas toujours terrible en France et en voulant toujours chercher le raccourci on en vient à faire le tour de la ville …

Remplir son caddy de manière intelligente est également un art en soi ! Il ne s’agit évidemment pas de se retrouver à la sortie avec des paquets que nous ne saurions pas glisser dans les sacoches de nos vélos ! Et une fois chargés comme des ânes, faire la route du retour peut s’avérer périlleuse. Jusqu’à présent, nous n’avons encore rien perdu en route mais c’est toujours limite et je ne parle pas de la stabilité du vélo fragilisée par tant de poids surtout lorsque nous avons à prendre un tournant un peu serré …

Privé de voiture on se rend mieux compte comme notre monde actuel est axé sur ce mode de locomotion. Imaginez-vous un seul instant que vous en soyez dépourvu, qu’il pleut, qu’il fait froid et que vous avez à aller chercher un bac de bières à votre grande surface située à quelques kilomètres de votre domicile …

Mais bien évidemment c’est cette vie là que nous avons choisie en pleine connaissance de cause ! Pourquoi ? Mais sans doute parce que sans être écolos pour autant … c’est la seule manière de revenir aux vraies valeurs et de nous rapprocher de Mère Nature. Maintenant notre bonheur ne sera complet que lorsque nous aurons ajouté au tableau, l’obligation de prendre l’annexe pour rejoindre le rivage …

C’est promis, j’essaie de vous donner d’autres nouvelles sans attendre que nous prenions à nouveau la mer.


Responses

  1. Stéphane et Anne, c’est Marc. Sans avoir l’air trop terre à terre, à propos des courses de nourritures et/ou autres, vous pourriez peut-être voir si un magasin des alentours ne pratiquent pas le système « caddy home » pour se faire livrer « à domicile » la nourriture, si, toutefois, il existe un endroit proche où une camionnette peut venir livrer. La commande se faisant par téléphone, internet ou autrement. Cela dit, grâce à vous, à votre blog, à google maps, extras photos, wikipedia et webcams, on peut visiter (en ayant un but de visite) le port de la Rochelle et alentour, c’est un bel endroit, bien à vous. Marc GILON.

    • Excellente suggestion mais en finale, nous avons descendu une voiture à La Rochelle pour les « grosses » courses … Mais rien ne vaut le charme de la petite Reine ! Et puis que d’anecdotes amusantes …

      La Rochelle est une superbe ville qui mérite très largement le détour mais mieux vaut la découvrir à pied ou à vélo !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :